# DIY : Attrape-rêves

# DIY : Attrape-rêves

Aujourd’hui, je vais vous expliquer comment fabriquer un attrape-rêves. J’en ai d’ailleurs récemment fait un pour ma fille qui avait des cauchemars. Depuis, que je lui ai expliqué l’histoire, elle en fait beaucoup moins.

attrape-rêves trois couleurs
crédits photo : Doudie

Origines de l’attrape-rêve

Aussi appelé dreamcatcher, l’attrape-rêve est issu de la culture amérindienne. Il permet de protéger le sommeil des enfants en attrapant les mauvais rêves. Au matin, ceux-là sont brûlés par les premiers rayons du soleil.

attrape-rêves rose et bleu
crédits photo : Doudie

Pour ceux qui veulent en savoir plus, je vous invite à découvrir ce joli site : https://www.attrapes-reves.com/ . Vous en apprendrez plus sur les origines de l’attrape-rêves et découvrez de magnifiques créations.

Tutoriel

Pour fabriquer un attrape-rêves, il vous faut :

  • un cerceau (en bois, en métal ou en plastique)
  • du fil (de la laine, de la corde, etc.)
  • des plumes
  • des perles
  • de la colle
  • une pince plate
  • des ciseaux

Dans un premier temps, il faut tisser la toile de l’araignée :

  • prenez une grande longueur de fil et nouez-là sur le cerceau
  • passer votre fil autour du cerceau une dizaine de fois. Il faut espacer les passage régulièrement afin de faire le tour du cerceau
  • pour continuer le tissage, on va passer le fil autour du fil du tour précédent.
  • continuer jusqu’à ce que le tissage soit terminé
  • pour décorer le tissage, on peut ajouter des perles au fur et à mesure
  • Quand le tissage est terminé, il faut tirer sur le fil pour tendre la toile.
  • faire un nœud pour bloquer le tissage dans sa position finale

Pour terminer, vous pouvez ajouter des plumes pour décorer votre attrape-rêves. Personnellement, j’utilise de vraies plumes, qui sont plus faciles à manier que les plumes synthétiques.

Petites infos bien utiles :

  • Pour que mes nœuds tiennent bien en place, je mets un point de colle sur chacun d’entre eux. Ce qui permet de couper le fil à ras et d’avoir une jolie finition.
  • Je me sers d’une pince plate pour écraser le calamus (=tige) des plumes. Comme ça, je peux les insérer facilement dans les perles.
attrape-rêves rose et bleu
crédits photo : Doudie

Le mot de la fin

Ce que j’aime avec les attrape-rêves, c’est que notre seule limite est notre imagination. On peut en faire de toutes les formes et toues les tailles, comme ici avec un hibou.

épingle pinterest attrape-rêves

Et vous, quel est votre attrape-rêves préféré ?

Partager cet article

Doudie

Passionnée de loisirs créatifs, je partage avec vous mes astuces, créations et découvertes. Tricot, crochet, amigurumis mais aussi activités avec les enfants.

Cet article a 1 commentaire

Laisser un commentaire