Commencer un ouvrage au crochet

Commencer un ouvrage au crochet peut vite devenir compliqué quand la magie ne fonctionne pas. Alors, pas de panique, je t’explique tout.

Commencer un ouvrage au crochet peut faire peur, surtout quand on parle de cercle magique.

Alors, aujourd’hui, je te donne mes astuces pour démarrer facilement ton nouveau projet.

Commencer un nouveau projet

Ca y est !

Tu as trouvé le nouveau modèle de tes rêves.

Tu as acheté tout le matériel qu’il te faut (ou tu l’avais déjà).

Maintenant, il n’y a plus qu’à, comme on dit. Mais …

C’est quoi un cercle magique ? 

Le cercle magique

La plupart du temps, les patrons te demandent de commencer à travailler un rond avec un cercle magique avec une phrase du style : 

T1 : 6ms dans un cercle magique

Sauf que jusqu’à présent, tu as surtout crocheter des vêtements ou alors, tu commençais par 2 mailles en l’air.

Pas de panique, le cercle magique est tout simple à réaliser. Il simplement d’un nœud coulant qui n’est pas serré

Si les photos ne te suffisent pas, tu peux aussi aller voir cette vidéo : le cercle magique au crochet.

Et si, maintenant que tu maîtrises le cercle magique, on passait à l’étape suivante ?

Le cercle magique double

Comme son nom l’indique, on va doubler notre cercle de départ. 

L’avantage de cette technique, c’est que le cercle de départ sera “sécurisé”. Il ne va pas :

  • se desserrer comme pour le cercle magique
  • laisser un trou comme avec 2 mailles en l’air

C’est même devenu ma technique préférée, surtout quand il s’agit de crocheter des peluches pour les enfants.

Pour réaliser un cercle magique double, tu vas enrouler 3 fois le fil autour de tes doigts avant de crocheter dedans.

Si les photos ne te suffisent pas, tu peux aussi aller voir cette vidéo : le cercle magique double au crochet.

Et si la magie ne fonctionne pas ?

Les cercles magiques, c’est bien beau, mais il existe quelque cas où je ne m’en sers pas du tout.

Ces cas sont plutôt rares et dépendent en fait du type de fil que j’utilise pour mon projet.

Pour l’instant, j’en ai identifié 2 : 

  1. Le fil chenille qui a tendance à casser facilement quand on tire un peu fort dessus
  2. le fil peluche car j’ai énormément de mal à faire glisser le fil pour resserrer le cercle magique

Dans ces 2 cas, je préfère revenir la bonne vieille technique des 2 mailles en l’air.

Comme ces fils sont au final assez épais, je trouve que le trou de départ est quasiment invisible

Si tu ne vois pas de quoi je parle avec mes 2 mailles en l’air, tu peux aller voir cette vidéo : crocheter en rond dans 2 mailles en l’air

Le mot de la fin

J’espère que cet article t’aidera à créer toujours plus de belles peluches.

Si jamais tu es en panne d’inspiration, tu peux retrouver quelques idées ici : patrons de peluches au crochet

Enregistre ton épingle

pour plus tard !

Quelle est ta technique préférée pour commencer un ouvrage au crochet ?

Ludivine

Créatrice d'imaginaire, je suis là pour mettre des couleurs dans ta vie grâce à mes créations au crochet.

Laisser un commentaire