# Amigurumi : poulpe orange

Découvrez cet aodrable amigurumi : un poulpe. Il ravira aussi bien les grands que les petits.

Cette année, pour Noël, j’ai crocheté un amigurumi à mon frère : un poulpe orange. Il m’avait dit qu’il en voulait un comme celui que j’avais crocheté pour mon fils. Et, je ne sais pas pourquoi, je me suis dit qu’il serait orange.

amigurumi poulpe orange
crédits photo : Doudie

Le modèle

Pour ce poulpe, comme pour celui de mon fils, je me suis servie du tutoriel de Claude le poulpe. C’est un modèle qui est paru dans le magazine Amigurumi à vos crochets n°2.

C’est un modèle de Kate Hancock qui est ‘’un vrai défi à crocheter’’ (Amigurumi à vos crochets n°2). En effet, les tentacules sont, pour moi, la partie la plus compliquée et la plus longue à crocheter. Mes doigts s’en souviennent encore… Mais je dois dire que le résultat final en vaut la chandelle.

poulpe au crochet
crédits photo : Doudie

Pour le reste, le corps est assez simple à réaliser. Au niveau de l’assemblage, il n’y a quasiment pas de couture. En effet, le dessus et le dessous de la pieuvre sont assemblés par des mailles serrées.

Les couleurs

Comme je l’ai écrit plus haut, ce poulpe est dans des tons orange. Pour le crocheter, j’ai choisi un crochet 3 mm et les fils suivants :

  • fil rio de chez Lammy en orange n°41 (environ 2 pelotes)
  • fil rio de chez Lammy en jaune n° 372 (environ 1 pelote)
  • fil Amy de chez Zeeman en Dark rouge (environ 1/2 pelote)
dessous poulpe
crédits photo : Doudie

En même temps que je crochetais le poulpe, j’ai trouvé que le rouge et le jaune se rapprochait beaucoup des couleurs de Gryffondor.

Suite à l’ouverture de son cadeau, mon frère m’a rappeler d’où venait cette idée de poulpe orange : il s’agit de Surume le kraken dans One piece.

Le mot de la fin

Cet amigurumi poulpe est vraiment un plaisir à crocheter, même s’il demande beaucoup de ‘’doigté’’. Il est aussi très grand, si l’on mesure d’un bout de tentacule à l’autre : environ 1m.

Découvrez cet aodrable amigurumi : un poulpe. Il ravira aussi bien les grands que les petits.

D’ailleurs, connaissez vous la différence entre un poulpe et une pieuvre ?

Doudie

Passionnée de crochet, je t'aide à te détendre au quotidien et à apporter de la joie à ton entourage en créant de belles peluches.

Laisser un commentaire

Cet article a 7 commentaires

  1. Roula

    Bonjour ! Comment avoir les explications pour le réaliser en français ? Merci

  2. Roula

    Bonjour,
    J’ai beaucoup aimé cet ouvrage, mais le lien pour le tuto revoie sur une page en anglais . Y a-t-il moyen d’avoir un tuto en français ? Merci 😊

    1. Doudie

      Bonjour,
      Le lien renvoie vers la page de vente sur Ravelry qui est un site anglais. Le tutoriel est disponible en français. Il te suffit de l’acheter puis de télécharger la version française du fichier.
      Passe une belle soirée créative,
      Ludivine

  3. Cécile Baudin

    Merci pour cet article, je suis entrain de réaliser Claude le poulpe et je bloque sur la réalisation des tentacules, le deuxième niveau….
    J’ai besoin d’explications supplémentaires
    D’avance merci

    1. Doudie

      Bonjour Cécile,

      Merci pour ton commentaire.

      Je n’ai pas bien compris où tu bloques. Est-ce pour le tour 44 du dessus des tentacules ou pour le dessous des tentacules ?

      Si tu bloques sur le tour 44, je te conseille de bien marquer les “mailles pour tourner” (la 1re ml sur ton crochet dans laquelle tu ne fais pas de ms au tour 43). Quand tu fais tes ml, pense aussi à ne pas trop les serrer se sera plus facile pour la suite. C’était mon plus gros soucis.

      Si tu bloques sur le dessous des tentacules, c’est le même principe que pour le dessus, sauf qu’il y a des changements de couleur pour chaque point noisette (faisceau de brides).

      Si tu as d’autres questions ou plus de précision à me donner, tu peux m’envoyer un mail (doudie@lesdoudousdedoudie.com), je serai ravie de te répondre.