# Amigurumis : Mia la cheerleader

You are currently viewing # Amigurumis : Mia la cheerleader

Après l’ami-along du mois d’avril, j’ai aussi participé à celui du mois de mai : Mia la cheerleader.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas crocheté une poupée, tellement longtemps que mon mari et ma fille ont cru que je crochetais un lapin.

Le modèle

Mia est une poupée cheerleader qui a été créée par Ptite Peste, une designeuse française.

Le tutoriel

P’tite Peste est une créatrice de poupées toutes plus adorables les unes que les autres. En plus, ses patrons sont justes waouh !

J’ai trouvé le tutoriel de Mia vraiment très bien expliqué, avec des photos à chaque étape, mais aussi très coloré. On a juste envie d’y revenir pour continuer à crocheter. 

Ce modèle était un peu un défi pour moi, car je crochète rarement des poupées. C’était la 2e après Nina la sorcière.

D’ailleurs, je crochète tellement peu de poupées, que mon mari et ma fille m’ont dit que je crochetais un lapin. Je n’ai toujours pas compris où ils ont vu le lapin…

jambes de Mia la cheerleader
crédits photo : Doudie

La réalisation

cheveux de Mia la Cheerleader
crédits photo : Doudie

Ce modèle a été assez long à crocheter, mais en même temps il est plutôt rapide.

En fait, une fois que le corps est terminé, le plus gros est fait. Il ne reste que les bras, la tête, les cheveux et les jupons.

Pour moi, la partie la plus longue a été les cheveux. Je voulais faire une coiffure un peu originale, en brossant les fils pour séparer les brins.

Ça faisait longtemps que je voulais tester de brosser du coton pour voir ce que ça donne.

J’avoue que comme je ne l’avais jamais fait, j’ai pris un gros risque. Mais au final, j’ai obtenu le résultat que je voulais et j’en suis trop contente.

Le Final

Pour ce mois-ci, le défi de l’ami-along était de créer une chorégraphie pour notre cheerleader.

Au début, je voulais faire du twirling bâton, puis j’ai eu l’idée de montrer Mia qui encourage les Lapins de Crochetville.

Pour cela, il a fallu que j’articule les bras de ma poupée. Je me suis donc servie d’un fil d’aluminium pour le faire.

Comme je l’ai doublé, les bras sont assez rigides et un peu durs à bouger.

Le mot de la fin

Cette poupée m’a permis de tester de nouvelles techniques, comme le brossage du coton et l’articulation des bras. J’ai aussi créé mon premier GIF pour l’occasion.

Mia la cheerleader est une poupée que j’ai crochetée durant l’ami-along de mai 2021. C’est ma 2e poupée et je me suis bien amusée.

Dis-moi tout, quel est le dernier amigurumi pour lequel tu as testé une nouvelle technique ?

Partager cet article

Doudie

Passionnée de crochet, je t'aide à te détendre au quotidien et à apporter de la joie à ton entourage en créant de belles peluches.

Laisser un commentaire